La 14-18 – Ma première course d’obstacles

Nous sommes le 28 octobre, le clairon du caporal sonne sur les coups de 6h. « Demain sera un grand jour » qu’il disait hier au dîner.

J’avoue ne pas avoir bien dormi, les pilonnages de l’artillerie ennemie m’ont réveillé toutes les heures…3h…4h…5h…

Peu importe, aujourd’hui sera un grand jour, lève-toi soldat prend ton balluchon et va rejoindre ta brigade, ton jour de gloire approche.

——————————————————————————————————————-

Bref… sortons de cette faille temporelle, nous sommes bien le 28 Octobre mais en l’an 2018, il est 7h du matin, il fait nuit et froid. Je retrouve mes compagnons de galère sur un parking, direction Thiescourt (60) pour participer à la grande course nommée « La 14-18 »

Qu’est que « la 1418 » ?

« La 1418 » est une course d’obstacle créée en hommage aux poilus de la première guerre mondiale. Elle se situe dans le village de Thiescourt (60) fortement touché par les combats.

Pour cette 5ème édition, nous célébrons le centenaire de l’armistice et pour cette occasion les organisateurs ont mis les bouchées doubles, 11km avec 50 obstacles.

1418-thiescourt-2018-parcours

Cette course est divisée en trois catégories :

  • Les Elites :

But du jeu, faire un tour le plus vite possible.

  • Les Bargeots :

Ces mecs-là portent bien leurs noms. Pour faire un maximum de tour en un minimum de temps, il faut être vraiment Bargeots.

Pour info, le premier a fait 5 tours soit (55km) en 7h33min…une légende

  • Les Poilus :

But du jeu, faire le parcours sans compétition juste pour le challenge ou le fun ou juste pour en chier à vous de choisir ^^

Pour nous cette année ce sera la vague 5 en tant que Poilus avec pour objectif de passer un moment de convivialité tous ensemble en se donnant à 100%, faut pas déconner quand même !!

Gelé mais motivé !

Nous arrivons sur les coups de 8h à Thiescourt avec les copains. Nous retrouvons nos deux derniers camarades sur place quasi au même instant. La première chose qui me traverse l’esprit c’est : « Putain mais il fait froid dans ce pays de brin !!! Pourquoi je suis là »

A peine sortie de la voiture, on sent déjà que la matinée va être sympa. Le compteur affiche à peine 7° et le pire reste ce vent à glacer un volcan. Et dire qu’il y a une semaine nous étions encore en été…bref pas le choix faut y’aller (Faf si tu m’entends…)

On remarque tout de suite que les organisateurs sont rodés. Nous avons pas moins de 250 bénévoles présents et franchement leur boulot est tip-top.

Après avoir confirmé notre présence et déposé nos affaires aux vestiaires, il était temps de s’activer un peu.

Sonner la charge !

10 min avant départ, petite session de chauffe avec l’équipe de coach bien énervée !!! Au rendez-vous, pompes, squats, burpees…le cocktail parfait pour éviter les blessures et faire monter la température. Quelques grands HAOU, HAOU, HAOU sont lancés et le départ est donné.

Les premiers instants sont assez facile, quelques obstacles à grimper et le tour est joué, « facile cette course » me dis-je c’était sans compter sur ce qui nous attendait.

Obstacles N°5, Cold water cross, le premier obstacle d’eau, le but marcher dans un ruisseau avec de l’eau à mi-cuisse (pour les plus grands) sur 50 mètres. Cryothérapie gratos !! Suivi du célèbre Moule à gaufre, qui vous contraint à ramper sur le dos sous une grille dans un mélange boue/eau.

1418-thiescourt-obstacle

Ca y est le ton est donné et la partie ne fait que commencer.

S’en suit une série d’obstacles plus ou moins difficiles allant du grimpé de corde à la traversée de filets, en passant par des chemins accidentés et obstacles techniques…bref une vraie course d’obstacles. Outre les obstacles de force, pour lesquels clairement je n’étais pas préparé, le pire obstacle aura été le vent glacial en plaine qui m’a gelé jusqu’aux os.

Au bout de 2h30 de course contre le froid, nous arrivons finalement tous les 6 comme un seul homme exultant des HAOU frénétique.

Une expérience inoubliable

Cette 1418 était ma première course d’obstacles et j’en garderai un souvenir incroyable. Tout est fait pour que les participants passent un agréable moment même si le but est clairement d’en chier.

Les bénévoles sont souriants, agréables et vous encouragent tout au long du parcours ce qui fait la différence.

Le tracé de la course est vraiment bien pensé et respecte la nature en place, ce qui est vraiment génial. Nous avons eu l’occasion de découvrir des sites historiques magnifiques en pleine forêt, ça vaut le coup d’œil.

Cerise sur le gâteau, en fin de course vous obtenez un t-shirt de super qualité de la marque Bodycross et une super médaille (plus un foulard au départ), franchement pour une inscription à 30€ on ne sent pas lésé.

1418-thiescourt-cadeau

Personnellement, je suis fier de l’avoir faite avec mes 5 compagnons de galère, nous avons été soudé du début jusqu’à la fin malgré quelques déboires…Hein Yann ;). On dit souvent que c’est dans la difficulté que des liens se créent, je peux vous garantir que c’est vrai.

Maintenant, je vous donne rendez-vous l’année prochaine à Thiescourt car je renquille c’est certain. Et pourquoi pas en vague Bargeots…