Un esprit sain dans un corps sain

L’origine de cette citation “Mens sana in corpore sano” littéralement “Un esprit sain dans un corps sain” vient d’un extrait de la dixième satire de Juvénal. Son point de vue était que les gens de son époque arrêtent d’implorer les dieux mais plutôt de requérir la santé physique et mentale. 

Je vous l’accorde aujourd’hui les dieux n’ont plus trop la côte mais cet état esprit reste néanmoins des plus importants. D’autant plus que nous souhaitons mettre la tête hors de la piscine de la routine et partir vers de belles aventures.

Je ne me considère aucunement comme coach de vie ou coach sportif mais dans cet esprit de partage de mon aventure, je vous présente ma préparation physique. J’occulte intentionnellement la partie mentale pour deux raisons. La première est que j’estime forger ce mental dans mes futures aventures et la seconde est que mon mental est déjà mis à  l’épreuve au quotidien car être père de trois enfants, je vous garantis que la mise à l’épreuve est présente.

Le réveil matin

Etant dans ma vie de tous les jours salariés dans un bel immeuble de bureau, je m’efforce à prendre tous les matins les escaliers pour gravir les 5 étages qui sépare mon bureau de la terre ferme. Ayant une vingtaine de marches par étage, je monte 100 marches tous les jours.

Ce petit exercice qui peut paraître anodin possède de multiples bienfaits :

  • Faire  travailler les muscles des jambes
  • Permet de brûler des graisses
  • Solliciter le cœur en douceur
  • (Pour les femmes) Permet d’éliminer la cellulite 😉

En plus de vous faire du bien physiquement, cette pratique protège notre planète en évitant de solliciter l’ascenseur (consommateur d’énergie électrique).

Le renfort et l’entretien musculaire

L’avantage de mon job me permet de prendre une grosse pause déjeuner (environ 2h). Ceci me permet de prendre du temps sur ce créneau pour aller dans une salle de sport. Vous l’aurez surement deviné, je ne vais pas en salle de sport pour devenir un “Monsieur muscle” mais bien avec un objectif en tête. Cet objectif est d’avoir le moins de contrainte physique lors de mes prochaines aventures et ainsi de conserver uniquement l’inconnue mentale dans l’équation.

Mon planning se résume à deux activités :

  • Sport : Lundi, Mercredi et Vendredi
  • Récupération : Mardi et Jeudi

Chaque séance de sport est quasiment dédiée à une partie du corps afin de travailler des zones précises et ainsi laisser les autres muscles au repos

  • Lundi : Séance de sollicitation du haut du corps
  • Mercredi : Séance de sollicitation du bas du corps
  • Vendredi : Séance dédiée au bras

A noter qu’en fin de chaque séance, je consacre systématiquement du temps au gainage et sollicitation des abdominaux.

Le cœur au centre de tout

En complément de cette préparation, il me fallait un exercice de sollicitation du cœur afin de conserver une bonne endurance.

Pour cela, l’exercice le plus simple et le plus abordable est de courir en pleine nature. Vous allez me dire pourquoi ne cours-tu pas sur tapis comme tu vas dans une salle? J’ai toujours détesté faire un exercice en intérieur quand je peux le faire dans la nature. Dehors, vous pouvez ressentir les éléments (le vent, la pluie, la chaleur, les imperfections du sol, etc…) c’est primordial et ça vous donne mille raisons de sortir.

Personnellement, je cours tous les Dimanches entre 5km et 10km (pourquoi le Dimanche…parce que ^^). J’aime particulièrement partir courir sans connaitre mon itinéraire. Cette pratique m’a beaucoup apportée en terme de gestion de l’effort car avant de partir je ne connais ni la longueur ni la difficulté du parcours. En plus de cela, je m’astreins vraiment à courir tous les dimanches (sauf cas extrême) quelles que soient les conditions climatiques, ça me permet de travailler mon mental également.

Et l’alimentation dans tout ça ?

Effectivement, je ne vous ai pas parlé d’alimentation mais il est nécessaire de faire attention à ce que l’on mange. Je ne suis en aucun cas partisan de se restreindre à ne manger que des choses saines car si vous prenez ça comme une contrainte votre moral en sera qu’affaiblit. Par contre, il faut faire attention à éviter en général les produits trop industriels et trop sucrés, en tout cas c’est ma façon de faire. Rappelez vous, vous êtes ce que vous mangez. Une cheminée vous chauffera 100 fois mieux avec un bon bois bien sec et de qualité qu’avec du bois humide –  et bien c’est pareil avec notre corps.

NEVER GIVE UP !